22

Janv.,

2021

Modification de la loi régissant les activités de la Fondation

Chaque centime des dons et des droits de timbre versés à la Fondation est destiné exclusivement aux familles des soldats tombés ou disparus ainsi qu'à ceux qui ont été handicapés en défendant les frontières de la patrie.

Depuis 2017, l'équipe de la Fondation travaille exclusivement sur la base volontaire, servant en moyenne 45 cas par an.

La guerre déclenchée par L'Azerbaïdjan le 27 septembre 2020 et ses conséquences catastrophiques ont malheureusement multiplié le travail de la Fondation. Cela implique une charge de travail quotidienne à temps plein, qui est maintenant effectuée avec dévouement par notre petit personnel.

Organiser les activités de la Fondation sur une base purement volontaire est désormais irréaliste, car la Fondation est confrontée au défi de servir des milliers de cas tout en collectant activement des fonds. Malgré le fait que les défis de la Fondation ont changé à la suite de la guerre, sa mission est restée intacte.

Selon l'amendement à la loi régissant les activités de la Fondation adopté le 29 décembre 2020, les dépenses de la Fondation seront financées par la Banque centrale en 2021. En 2022, la Fondation couvrira ses dépenses dans le cadre du budget approuvé par le nouveau Conseil d'administration.

Sur la base de notre principe de transparence exclusive, nous nous engageons à présenter prochainement notre budget 2021, qui inclura les dépenses financés par la Banque centrale en 2021.